Publication d’emplois

Quel est le fonctionnement du nerf vague ?

Le nerf est un organe qui permet la communication entre le système nerveux central et le reste du corps. Le corps humain en dénombre plus de trois cents. Au nombre de ces nerfs, il en existe qui sont vitaux pour l’homme. Il s’agit, entre autres, du nerf vague.

Le nerf vague, qu’est-ce que c’est ?

Avec plusieurs autres appellations, dont nerf cardiaque, le nerf vague constitue le 10e nerf des 12 nerfs crâniens. Il est le nerf connecteur entre le crâne et les organes qui constituent le système digestif. Il joue aussi bien un rôle actif dans le fonctionnement digestif qu’un rôle de régulation du rythme cardiaque.

Le nerf vague constitue le nerf le plus long du corps humain, avec de nombreuses ramifications donnant sur les organes auxquels il est directement connecté. Il prend naissance au niveau du crâne, plus précisément dans le foramen jugulaire. À ce niveau, il est connecté à un bon nombre de nerfs et de vaisseaux.

Quel est le fonctionnement du nerf vague ?

Le nerf vague est un organe vital et peut être considéré comme un nerf central pour le fonctionnement du corps humain. De tous les nerfs crâniens, il est le seul qui aille au-delà tout en alimentant maints organes, à savoir les organes qui ont une fonction végétative.

À quoi sert le nerf vague ?

Le nerf vague remplit une quadruple fonction :

  • La première est que 80 % des informations qui passent par ce nerf circulent de l’intestin au cerveau ;
  • La deuxième concerne le fait que 15 % des informations qui passent par le nerf vague concernent les fonctions essentiellement végétatives du corps humain (comme signifié plus haut) ;
  • La troisième concerne le caractère modal des informations du nerf vague. Plus spécifiquement, 4 % desdites informations sont envoyées aux organes du système respiratoire et autres, afin qu’ils fonctionnent convenablement, et ce, pour éviter toute pathologie que pourrait entraîner un dysfonctionnement ;
  • Enfin, la quatrième et dernière fonction consiste en ce que 1 % de l’information du nerf vague concerne, dans une moindre mesure, la peau et les oreilles.

À la lumière de tout ce qui précède, il apparaît évident que le nerf vague joue un rôle essentiel dans le fonctionnement de différents organes du corps humain.

Quelques problèmes liés à un dysfonctionnement du nerf vague

Afin de mieux démontrer l’importance du nerf vague, il est nécessaire d’évoquer les différents problèmes pathologiques liés à son dysfonctionnement. Il s’agit en l’occurrence des manifestations qui peuvent résulter d’un mauvais fonctionnement du nerf vague.

Ce mauvais fonctionnement peut entraîner une diminution du rythme cardiaque ou bradycardie, par opposition à la tachycardie qui constitue une accélération du rythme cardiaque.

Outre la bradycardie, il y a un dysfonctionnement de l’appareil digestif. Pour dire qu’il y a bonne digestion, il faut que les infirmations véhiculées par le nerf vague soient transmises aux organes digestifs de manière adéquate.

Afin de prévenir tous ces dysfonctionnements, il faut, au maximum, activer le nerf vague. Comment est-ce possible ? Il faut bien souvent se gargariser, être suffisamment détendu, en un mot, faire tout ce qui égaie l’être humain et l’apaise.