Publication d’emplois

Epilepsie : stimuler le nerf vague pour éviter les crises

La stimulation du nerf vague est beaucoup plus conseillée aux patients pour qui les comprimés ne sont pas très efficaces. Ainsi, pour échapper aux crises d’épilepsie, il est conseillé de faire une stimulation du nerf vague. Comment stimuler alors le nerf vague pour éviter les crises épileptiques ? Découvrez-le ici.

Le rôle de la stimulation du nerf vague : cas des crises épileptiques

Tout d’abord, l’épilepsie est une maladie neurologique qui affecte les facultés du cerveau, provoquant ainsi des contractions au niveau de la tête. Il est donc important de contrôler une telle maladie par une stimulation du nerf vague. Cette action de dopage est faite par un chirurgien spécialisé en la matière.

Le stimulateur a pour rôle d’envoyer des mouvements électriques qui seront interceptés par le nerf, puis transmis au cerveau. Ce qui permet donc au cerveau de se calmer, en réduisant l’intensité et le nombre de crises. Pour ce faire, deux incisions sont réalisées. La première est faite au niveau des aisselles pour accueillir la pile simulateur, et la seconde au niveau des muscles de la peau afin d’accéder au nerf vague.

Le chirurgien découpe les tissus minces qui enveloppent les muscles afin d’avoir accès au nerf et de faciliter la pose des électrodes. Il fait passer ensuite une gaine plastique sous la peau pour relier les deux incisions. Il est très rare de rencontrer des difficultés au cours d’une telle intervention. En effet, la durée de vie d’une telle stimulation est entre quatre et dix ans, en tenant compte, bien évidemment, des paramètres de l’appareil. Cette intervention est faite par une machine adaptée pour la circonstance.

Epilepsie : stimuler le nerf vague pour éviter les crises

La stimulation du nerf vague : un traitement efficace pour éviter les crises épileptiques

Il faut d’abord noter que cette thérapie n’est pas entièrement généralisée, mais elle est utilisée en cas de force majeure, surtout lorsque les autres types de traitements échouent. Il est donc conseillé de l’utiliser sur les enfants de plus de 12 ans souffrant de crise temporaire d’épilepsie. Cependant, la pratique d’une telle stimulation peut entraîner dans le futur d’autres maladies.

De plus, les personnes souffrant des crises d’épilepsie généralisées peuvent aussi bénéficier de cette technique. Mais il est important de faire remarquer que tout le monde ne peut pratiquer cette thérapie.

Les premières expériences réalisées sur le stimulateur du nerf vague ont été une réussite. C’est une technique qui permet donc de limiter la périodicité de la crise épileptique. Il faut aussi noter que chez certains patients, cette technique a un effet immédiat (rapide), ce qui n’est pas le cas chez d’autres. Les patients se trouvant dans le deuxième cas ont l’obligation de patienter le temps qu’il faudra afin de voir l’efficacité du traitement.

Les observations montrent aussi que l’avantage de cette thérapie ne se limite pas seulement à la réduction significative des crises. Elle procure aussi des bienfaits secondaires. En effet, la capacité de produire plus de souvenirs devient meilleure avec cette technique thérapeutique. Elle corrige aussi les facultés d’une personne à bien communiquer.